IIPA, the return

ajouté le 2013-02-13T06:38:12 dans Suisse • par SwissTenguCommentaires
Tags: IIPA piratage recommandation301

Hey, vous savez quoi ? Nos potes d'outre-atantique de l'IIPA ont rendu leur rapport annuel. La Suisse a l'honneur d'être, à nouveau, sur la watch list. Pour le moment, c'est juste la watch list normal. Pour la petite histoire, le "301 Country Recommandation" comporte 4 niveaux :
- "Countries deserving special mention" (pays méritant une mention spéciale)
- "watch list" (à surveiller),
- "priority watch list" (à surveiller de manière prioritaire),
- "Priority foreign country" (pays étrangers prioritaires).

Je vous laisse lire la petite lettre d'accompagnement qui explique pourquoi l'Ukraine est un vilain pays qui mérite de se faire battres les couilles à coups d'oursins enragés (comprendre : on la met dans la 4ème catégorie). La Suisse n'y est mentionnée que pour dire "faut la maintenir dans la watch list" - rien de réellement utile…

On va attaquer le morceau qui est vraiment drôle : le rapport sur la Suisse, et là, à nouveau, c'est du LOL en barre tailles XXXL.

On commence très fort, par des chiffres sortant d'un chapeau magique : "le pourcentage d'utilisateurs suisses d'Internet accédant à des contenus non-licenciés en un mois est passé de 30 à 35%". Ce chiffre magique de 35% n'est pas sans rappeler un chiffre sorti du chapeau d'un certain président français…
Lire la petite note de pied de page indiquant la source est très drôle : "IFPI, basé sur les chiffres de comScore, Inc."… Bon, déjà, l'IFPI, on sait tous ce que j'en pense.
Ensuite, comScore, c'est qui ? Un petit tour sur Wikipedia permet de se faire une toute petit idée : en gros, ils demandent à des utilisateurs d'installer des spywares (enfin, des "outils de monitoring", désolé ;) ) de manière à voir ce qu'ils font, la manière dont ils utilisent Internet etc… En contre-partie, ces utilisateurs peuvent gagner des trucs, avoir des anti-virus gratuits etc. Bref, un attrape-nigaud qui rapporte gros non pas aux utilisateurs, mais à comScore, d'autant que ces derniers revendent leurs statistiques à un prix bien gonflé aux entreprises qui peuvent se permettre de les payer.
De là, on peut donc en déduire que l'IFPI, complètement fauchée, peut encore se permettre de débourser quelques milliers de dollars pour des stats. Mais passons.

À côté de cela, je me permets aussi de douter que, dans le cas hypothétique où des suisses seraient assez cons pour participer aux études de comScore, ces derniers ne téléchargent des contenus tout en ayant un spyware US sur leur machine… (quoique, l'humain étant particulièrement stupide voire con, tout est possible… "Filmez-moi, j'ai rien à cacher", "Surveillez-moi, j'ai rien à cacher" et autres "ouéééé, des goodies gratuits !" ;) .)
Bon, après, il est possible aussi qu'ils aient le spyware à leur insu, il semblerait que cela ait été possible à une époque…

On peut donc se demander dans quelle mesure comScore ne procède pas à l'enregistrement de données genre, au hasard, les adresses IP trainant sur les réseaux. Bah, c'est con, c'est pas tellement autorisé, pour les IP suisses !
Il va sans dire que je serais TRÈS curieux de mettre la main sur ces données comScore, agitées par l'IFPI sans rien de palpable derrière.

Mais continuons, y a encore quelques perles, avec les "recommandations prioritaires" :
° Faire respecter le "Copyright Act" sur l'Internet Suisse
° Si nécessaire, amender la loi suisse de manière à permettre la collecte de données à travers les réseaux de manière à pouvoir faire respecter le copyright
° … On va arrêter là je crois :).

Le Copyright, ce n'est pas une notion voulant dire quelque chose dans le droit suisse, voire européen : il s'agit d'une notion purement anglo-saxone, et ne fonctionne pas de la même manière !
Et, à tout prendre, je préfère nettement la LDA à-la Suisse plutôt que le copyright à l'américaine.
De plus, nos amis de l'IIPA oublient une petite notion fondamentale : les états sont souverains, même quand ils signent des accords internationaux, comme ceux de l'OMC par exemple. Ils devraient pourtant le savoir mieux que quiconque, les USA étant les champions du "on signe, mais en fait, on s'en branle", parce que leur législation (et, accessoirement, leur puissance) le leur permet.
Donc, demander à l'USTR (donc au gouvernement US) de faire en sorte que les lois suisses soient amendées, c'est, comment dire… :] Good luck, old chaps!

Chose marrante, ils se lamentent encore de la décision Logistep, et considèrent que c'est toujours aussi catastrophique. On va pleurer, sérieux.

Parmi les autres recommandations marrantes :
- ils voudraient que l'USTR puisse prendre part au groupe de travail mis sur pied par le SECO.
- dans la partie amendements, ils voudraient que la Suisse revoit la partie "copie privée", de manière à nous enfermer à la mode US — c'est clairement pointé du doigt…
- toujours dans cette même partie, ils voudraient que la Suisse enlève la partie autorisant le contournement des DRM — cela aussi est pointé du doigt.
- ils tapent aussi sur les "privilèges" des stations radio d'état (genre, au hasard, la RTS), privilèges qui se font au détriment des auteurs et producteurs…
- au point 4, on comprend nettement mieux qui représente l'IIPA : ils tapent sur le fait que les droits voisins ne représentent "que" 3% du prix de vente, contre 10% pour le reste… Pauvres voisins, ils touchent vraiment pas assez, c'est pas normal ;).
Bref, pour l'IIPA, le droit suisse, c'est de la merde, faut qu'on nous apprenne comment gérer les choses.

Petit point marrant : semblerait qu'on soit particulièrement friand du "camcording" en Suisse, du moins, selon l'IIPA, la législation Suisse ne fait rien contre… Vrai que je vois tous les jours un mec dans une salle de cinéma avec sa caméra.
Hey, IIPA, au cas où tu ne le sais pas, la cascade de distribution de tes membres fait que la Suisse est parmi les derniers pays à avoir les films en salle - les screeners ne viennent PAS de chez nous ! #boulay.

En conclusion, je dirais juste que :
Je suis très fier que la Suisse soit sur la watch list de l'IIPA. Cela signifie que les utilisateurs (pardon, con-sommateurs) ont encore le droit d'utiliser ce qu'ils achètent sans trop de restrictions. Cela signifie qu'on peut encore employer des systèmes alternatifs genre Linux, VLC ou encore MPlayer pour lire les contenus culturels (que, je le rappelle, les membres de l'IIPA nous vendent !).
Pourvu que cela ne change pas. Ou, si changement il y a, qu'il soit du côté de l'IIPA et ses membres qui, comme à leur habitude, jouent les survivors du Tarentien. Hey, les mecs, y a un monde qui évolue, dehors !

Yippee-ki-yay, motherfuckers.

T.
Bitcoin Litecoin Skrill
 

RSS Commentaires

 
Got Gravatar?

Alias , le 2013-02-13T08:53:35

Le jour où tu devras payer des droits d'auteurs sur l'usage de smileys, tu vas être en faillite.

Sinon, très bon article, merci!

permalien

 
Got Gravatar?

SwissTengu , le 2013-02-13T09:00:30

Il y en a tant que ça ? hmmm. Faut que j'arrive à virer ce mauvais réflexe. J'aurais plus pensé à un "trop" de parenthèses…

Edit: ah oué… j'en ai shooté quelques uns…

permalien

 
Got Gravatar?

Barzi , le 2013-02-13T09:28:44

Quand je vois ne nombre de personnes qui paient pour MacKeeper... je ne suis même plus étonné de ceux qui installent des outils de monitoring... je me demande du reste si ce MacKeeper n'en serait pas un à l'insu des utilisateurs (qui en plus l'auraient payé!).

permalien

 
Got Gravatar?

SwissTengu , le 2013-02-13T09:32:16

Quoi, comment, il enverrait des données statistiques à l'insu des utilisateurs ? Mais, enfin, non, JAMAIS il ne pourrait faire ça : il est pour Mac.

Quoi, comment ça je suis pas crédible ?!

Le nombre de trucs qui envoient des statistiques "anonymisées" on ne sait où… Clair que certaines de ces données se retrouvent dans les stats capillaires de nos amis.

T.

permalien

 
Got Gravatar?

Adrien , le 2013-02-13T11:27:18

Merci pour l'article et les recherches que tu as fait :)

Je me dis que les journaux télévisés/radiophoniques devraient faire la même recherche plutôt que de juste relater les faits (bon, ça fait longtemps que je n'ai pas regarder les journaux télévisés, mais j'imagine que ça a pas beaucoup changé).

permalien

 
Got Gravatar?

Did , le 2013-02-13T14:25:25

Expliquer la notion d'état souverain (autre que les US) à un lobbyiste ricain, c'est comme expliquer la relativité à un concombre de mer.

permalien

 
Got Gravatar?

napster2core , le 2013-02-14T08:13:10

@Did: même pas, il y a encore une chance qu'un concombre de mer comprenne la relativité, le lobbyiste ricain: aucune chance...

permalien

 
Ajouter un commentaire
Les tags HTML ne sont pas autorisés. Pour ajouter une URL, copiez-la simplement, ou employez le BBCode [url=http://...]titre[/url].
Pour le formatage, les BBCodes suivants sont autorisés: [b]gras[/b], [i]italique[/i].
motherfuckers. T. ! Yippee-ki-yay, dehors évolue, qui monde un a y mecs, les Hey, [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Pl%C3%A9istoc%C3%A8ne#Subdivisions_du_Pl.C3.A9istoc.C3.A8ne]Tarentien[/url]. du survivors les jouent habitude, leur à comme