Mega-close

ajouté le 20.01.2012 dans News • par SwissTenguCommentaires (1)
Tags: stoppiracy sopa pipa megaupload

Vous l'avez sans doute lu, entendu ou vu, les différents sites formant le Megaworld (megaupload, megavideo, etc) ont quelque peu été torpillés par le FBI, après une année d'enquête, et un gros dossier de plus de 70 pages.

Cette action me laisse quelque peu perplexe:
comment le FBI a-t-il pu aller en Nouvelle-Zélande pour arrêter les principaux dirigeants du site ?
quelles pressions les gouvernements ont-ils subies pour autoriser cette intrusion américaine sur leur territoire?
comment ont-ils obtenus les mails et autres communications servant de base à leur dossier ?
pourquoi maintenant ?
était-ce vraiment nécessaire ?
ont-ils pensé aux usages licites du site, et aux nombreux dommages collatéraux qui découlent de leur action ?
à qui le tour maintenant que le mega-géant est tombé ?

De manière générale, je n'aimais pas trop ce site, trouvant quelque peu malhonnête de les payer pour accéder à des contenus qu'ils ne possèdent pas, tout en se tapant pas mal de pubs (gérées par eux). Je n'ai donc pas souvent employé leurs services, préférant me retourner vers des solutions réellement gratuites - si on "pirate", on le fait jusqu'au bout, non ?

Je vais tâcher de répondre à une question - les autres demandent des connaissances que je ne possède pas, ou laisse place à trop de spéculations complotistes ;).

Était-ce bien utile ?
A mon sens, non.
Sur Internet, comme dans pas mal d'autres domaines, pour un "gros" qui tombe, 10 sont derrière prêts à reprendre le flambeau, à récupérer les clients et prendre la première place.
Actuellement, Mega a été descendu. Certes, ça fait pas mal de bruit, comme quand tout géant tombe. Mais, en réfléchissant un tout petit peu, on se rend compte de 2-3 choses:
il y a d'autres sites de partage qui existent, dont, entre autre, DropBox, RapidShare, FileSonic etc. Même si DropBox semble plutôt orienté "entreprise" de par son offre et son "look", il est très simple de détourner son fonctionnement. Je suis convaincu que c'est déjà le cas d'ailleurs.
Le FBI et les chinois de la CIA vont faire quoi ? Descendre DropBox et les autres, se mettant ainsi à dos une quantité incalculable d'entreprises et de particuliers ? J'en doute.
Je pense que Mega a souffert de sa place de leader, les ayant-droits le prenant pour cible de manière à montrer "voyez, même eux peuvent rien contre nous". De quoi faire réfléchir les autres sites de ce genre, les inciter à respecter un petit peu plus le demandes des ayant-drois quant au retrait de contenus soumis au droit d'auteur etc.

C'est d'ailleurs marrant, quand on sait que Megaworld était en discussion avec Universal pour proposer une offre légale contenant le catalogue de ce dernier. Bon, il y a eu un petit froid entre les deux, quand Megaworld a produit la fameuse vidéo Megaupload avec des artistes sous contrat avec Universal, ce dernier ayant fait retirer la vidéo de Youtube... Mega avait rétorqué en déposant plainte. Oops. Qui sait, peut-être que les autorités à la botte des majors a reçu un petit coup de téléphone rouge, déclenchant l'action et la coupure du service... (Ah, mince, voilà une des théories complotistes que je voulais éviter ;) ).

Conséquence pour les "vilains pirates qui volent la culture" ? Bah, ils iront ailleurs. Peer-to-peer crypté, délocalisé, réseaux de confiance, envois postaux, rencontre autour d'une bière etc remplaceront le téléchargement direct tel qu'on le connaît sans aucun problème. Juste une question d'habitude.
De ce fait, la fermeture de Mega ne va rien régler, juste "déplacer le problème".

Je pense que nos amis les ayant-droits (surtout ceux liés au monde du Cinéma) devraient prendre quelque minutes pour réfléchir à un problème intéressant:
Megaupload proposait des abonnements payants - pas mal de monde les prenaient, pour pouvoir télécharger plus, plus vite etc.
Des "pirates" qui paient... hmmm. Voilà qui détruit l'image du "vilain pirate qui ne veut que du gratuit", télécharge sans vergogne etc, non?

Si Mega a réussi à attirer des clients réguliers et qui paient, pourquoi les ayant-droits ne pourraient-ils pas faire une offre dans le même genre, légale, à un prix attractif, avec la même simplicité d'accès que megaupload, le moteur de recherche en plus ?

Actuellement, les ayant-droits ont beau jeu de nous traiter de voleur, si ces derniers ne sont pas foutus de nous fournir une offre légale digne de ce nom....
Comme je ne cesse de le dire, la majorité des "pirates" veulent payer. Seulement, on ne nous donne pas les moyens de le faire (du moins pour les films - la musique a ENFIN compris, et les offres légales pullulent et répondent à une demande croissante).

Je suis toujours sidéré de voir avec quel aplomb nos amis les majors du cinéma répètent les erreurs du monde de la musique, avec des DRM, des restrictions d'accès et d'usage, une absence complète d'offre légale en ligne digne de ce nom etc.... Peut-être aurons-nous enfin quelque chose dans 10 ans ?
J'espère avant, tout de même.

Bref, je ne vais pas aller plus loin dans ce post. Il y a assez de littératures diverses et variées, voire avariées sur le Net (je vous conseille fortement d'aller lire les différents articles sur reflets.info, ainsi que, bien entendu, numerama.

J'espère que quelques ayant-droits passeront ici, liront un peu le contenu, et réfléchiront à la petite idée décrite plus haut ;).

++

T.
 

Blog censuré

ajouté le 16.01.2012 dans News • par SwissTenguCommentaires (1)
Tags: sopa acta pipa pipo couldHappen

Bon, ça y est. À force de gueuler sur les ayants-droits, sur la gestion actuelle des droits d'auteurs, mon blog s'est fait censuré par les USA:
/static/images/mini_tengu-sopa.jpg
Oupas.

Bien que cette fois-ci ce soit un fake, rien ne dit que ce genre de problèmes ne pourra pas arriver si certaines lois sont votées.

Pour plus d'information, je vous conseille d'aller voir http://americancensorship.org/, https://en.wikipedia.org/wiki/... (sauf mercredi - wikipedia sera en mode Blackout pour protester contre SOPA).

Profitez encore de votre internet plus ou moins libre ;)

T.