Comparons le prix du livre...

ajouté le 26.02.2012 dans Suisse • par SwissTenguCommentaires (8)
Tags: livre prix amazon payot exlibris

Il y a quelques jours, je me suis fait une "petite" commande chez Amazon. Douze bouquins.
Puis je me suis dit "tiens, ça m'aurait coûté combien de prendre les mêmes bouquins en Suisse?".

J'ai donc été regarder. Et j'ai été un peu surpris (pas trop quand même, je m'attendais au résultat).

J'ai comparé vite fait entre Amazon.fr et Payot.ch, grand défenseur du prix unique du livre. J'ai aussi tenté exlibris.ch, mais leur moteur de recherche est complètement planté, et fnac.ch semble pratiquer les mêmes prix que Payot.ch (j'avoue ne pas connaître d'autre site de vente en ligne de livres en Suisse... si quelqu'un en a d'autres, volontiers!)

Tout d'abord, les livres:
"A.N.G.E., Tome 4 : Sicarius" (Anne Roubillard)
"Meurtres à la carte" (Kathy Reichs)
"Meurtres au scalpel" (Kathy Reichs)
"Les Os du Diable" (Kathy Reichs)
"Death Du Jour" (Kathy Reichs)
"Secrets d'outre-tombe" (Kathy Reichs)
"Os troubles" (Kathy Reichs)
"Meurtres en Acadie" (Kathy Reichs)
"Mortelles décisions" (Kathy Reichs)
"Voyage fatal" (Kathy Reichs)
"A tombeau ouvert" (Kathy Reichs)
"Journal d'un vampire - Tome 6 - Dévoreur" (L. J. Smith)

Pour la petite histoire, les bouquins de Kathy Reichs ont servi de base à la série Bones. Le reste, je vous laisse découvrir, pour ma part j'aime bien ;).

Bref, revenons à nos prix.

Chez Amazon, le prix total de la commande est de 99,35€, ce qui correspond, au cours du jour, à ~124.62CHF.
Donc, en moyenne, 9CHF par livre (voir détail). Sachant que 10 sont des formats poches, c'est encore raisonnable, je trouve.

chez Payot, il faut déjà faire gaffe: le même titre de Kathy Reichs a deux prix: éditions Pockets à ~15CHF, et Robert Laffont à... roulement de tambours... ~38CHF pièce. Et ce ne sont pas des recueils...
J'ai été gentil et me suis basé sur les éditions Pocket dans la mesure du possible.
Il est à noter aussi que le site de Payot merde... Je viens d'ajouter 11 livres ("Death du jour" semble inconnu), et quand je clique sur le panier pour voir le total.. tadaaa, panier vide! Cool.

Bref, j'ai recommencé, cette fois c'est passé, et le total est affligeant: 196.50CHF.
Et il manque un bouquin, prix estimé ~15CHF vu le prix des autres (voir détail). On arriverait donc à environ 211.50CHF pour Payot, soit, en moyenne, 17CHF le livre. Aie.

Alors oui, on va me dire "payot, y a des employés payés au salaire suisse", "y a les locaux au prix suisse" etc. Certes.
Mais je suis désolé, se ramasser une différence de 100CHF environ, ce n'est pas non plus ce qui poussera les consommateurs suisses à aller dans une librairie locale. D'autant que Payot a de quoi négocier les prix à l'achat, vu la quantité écoulée...

A mon sens, le principal problème pour le prix du livre en Suisse est le taux de change complètement biaisé appliqué par les importateurs (on n'est pas loin de 1€ = 2CHF quand même!). Après, que le libraire veuille rentrer dans ses fonds et se fasse une petite marge lui permettant de payer locaux et employés, je n'ai rien contre.
Mais en tant que gros consommateur de livres (la commande devrait me permettre de tenir max 2 mois), j'ai vraiment l'impression de me faire avoir en achetant mes livres dans mon cher (très cher) pays.

Maintenant, on va me sortir "Bah tu n'as qu'à voter pour le prix unique du livre le 11 mars". Oui, mais non. Les cartels sont illégaux en Suisse, et cette loi ne fera qu'en créer un, avec, en plus, un petit flou juridique tout mignon au niveau des importations à titre privé, qui pourrait forcer les sites étrangers à appliquer les prix suisses... Oupas, c'est là la beauté du flou.

Il serait temps qu'on arrête de dire "en Suisse, les rues sont pavées d'or et tout le monde dort sur un matelas de gros billets", on n'est pas tous le patron de Novartis.

<refrain habituel>
Ce serait bien qu'on puisse accéder à la culture à un prix correct, permettant à tout le monde de pouvoir lire, écouter de la musique, regarder un film/une série sans devoir se saigner aux quatre veines. L'accès à la culture devrait être un droit tant humain que constitutionnel. Et devrait être un service public.
</refrain habituel>

T.
 

iRiver Story

ajouté le 15.12.2010 dans Geek World • par SwissTenguCommentaires (0)
Tags: geek ereader linux livre

Voilà, j'ai craqué : je me suis acheté un livre électronique, eReader pour les intimes.

Mon choix s'est porté sur le iRiver Story, pour les raisons suivantes:
[ul]
[li]OS de base Linux[/li]
[li]Sources fournies, en accord avec la GPL[/li]
[li]Formats supportés[/li]
[li]Prix (merci digitec[/li]
[li]Apparence[/li]
[li]La marque (je connais iRiver, et je suis vraiment content de leurs produits)[/li]
[/ul]

Et je ne suis pas déçu. L'appareil tient bien en main, la lecture est vraiment TRES agréable.

Pour le moment, j'ai lu surtout des PDF, ePub et des CBZ, ce qui m'a permis de me faire une idée sur la chose.

L'avantage des ePub par rapport aux PDF est qu'on peut grossir la police sans soucis (la fonction zoom pour PDF n'est pas terrible).
Les CBZ, par contre, sont fixes, pas de zoom ni rotation possible.

Dans l'ensemble, il boot vite, l'affichage est net, bon contraste... bref, je suis vraiment content de ce petit achat.

Pour ne rien gâcher, je suis tombé sur quelques sites intéressants en fouillant pour avoir des infos/reviews sur cet appareil:
Ici, une personne a déjà commencé à regarder ce que le firmware (plus ou moins fermé par un mot de passe) peut nous dire :
http://vanderwijk.info/2010/1/...

Et ici, un projet 100% opensource permettant, peut-être, de remplacer l'OS d'origine :
http://openinkpot.org/wiki/Dev...

Je me suis bien entendu amusé à décompresser le firmware et jouer un peu avec qemu-arm - mais pour le moment, ce n'est pas encore vraiment ça. Il va falloir que je prenne un peu de temps, que je me mette en place des virtualbox et/ou autres kvm.

Histoire d'aller plus vite, j'ai vite copié les fichiers intéressants sur mon serveur, ceux de iRiver étant TRES lents.

Allez, je tâcherai de mettre des infos dans des nouveaux billets si j'arrive à faire des trucs funs avec ce joujou.
Le problème étant que je n'en ai qu'un, je n'ai pas non plus envie de le péter - je me suis déjà habitué à l'utiliser, même en étant dans mon lit :)

Sur ce... Bonne lecture !

T.