Installation de Gentoo chez Hetzner

ajouté le 24.05.2010 dans Documentation • par SwissTenguCommentaires (0)
Tags: gentoo hetzner linux

Comme dit dans un précédent post, j'ai migré toutes mes affaires chez hetzner, un fournisseur de services allemand.

Au début, je pensais mettre une base CentOS, avec des machines virtuelles Xen.

Après m'être pété les dents plusieures fois sur la configuration des guests Xens (pas moyen de leur donner un accès au réseau externe), j'ai décidé de tenter le coup avec une Gentoo.
Seul léger problème : Hetzner ne fournit pas d'image Gentoo. Il m'a donc fallu le faire à la main, depuis 0.

Pour ce faire, on peut sans autre passer par le mode rescue proposé par hetzner. Ce mode vous permet d'accéder aux disques et au système installé depuis un système genre rescue-cd.
Il suffit de faire la demande dans l'interface web, et c'est immédiatement pris en compte (avec communication du mot de passe via l'interface, ce qui est nettement plus pratique que la méthode OVH.....).

Bref, une fois le système booté, il m'a suffit de faire sauter la configuration raid1 soft présente, refaire des partitions comme je voulais, et planter un LVM par-dessus tout cela.
L'avantage : j'ai une table de partitions comme je voulais, et surtout un LVM. Ce dernier permet d'être très souple au niveau des allocations d'espace.

J'ai plus ou moins suivi ce tutoriel, avec 2-3 variations au niveau des espaces disques.

Petite remarque : j'avais voulu au débu mettre / complet dans un LV, avec juste /boot séparé (et différents dossiers comme /var, /usr, /usr/portage etc dans d'autres LV). cela ne peut se faire qu'avec un initrd possédant les exécutables LVM.
Chose que je ne savais pas, pensant ingénuement que la présence des drivers en dur dans le kernel suffiraient. 'Fin, si, je le savais. Mais oublié entre deux -.-' (mauvaise expérience au boulot).

Bref. Pour finir, après avoir tenté avec tout en LVM, j'ai alors suivi scrupuleusement le tuto (oui, des fois, ça m'arrive). Et hop, c'était booté.

Concernant le kernel, rien de particulier. Le matériel présent sur les serveurs semble particulièrement standard et tout passe directement. Je tiens à préciser que je n'ai pas de contrôleur raid hardware, donc je ne saurais dire ce qu'ils proposent pour ça.

Un rapide coup d'oeil à mon fstab :
Code:
/dev/md2                    /               reiserfs        defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-usr         /usr            reiserfs        defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-var         /var            reiserfs        defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-www         /var/www        reiserfs        defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-portage     /usr/portage    reiserfs        defaults,noexec 0 0
/dev/mapper/vg0-home        /home           reiserfs        defaults,noexec 0 0
/dev/mapper/vg0-tmp         /tmp            reiserfs        defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-swap        none            swap            sw              0 0
/dev/mapper/vg0-tiles       /var/cache/tiles reiserfs       defaults        0 0
/dev/mapper/vg0-backups     /var/backups    reiserfs        defaults        0 0


L'autre avantage de faire une installation comme j'ai faite, c'est d'avoir le choix du FS (dans mon cas, ReiserFS que j'affectionne pour sa rapidité et la stabilité - sisi, stabilité!).

On remarquera au passage que j'ai un peu interdit à mes users de planter des exécutables dans leurs /home, ainsi que dans /tmp (autant éviter des embrouilles). Actuellement, je n'ai pas encore joué avec le chrootage proposé par sshd. Faudra que je fasse des tests et que je vois si cela laisse toujours l'accès aux applications genre screen, vim et irssi (choses principalement employées par les quelques users présents sur le serveur).

Pour le reste, que dire... La migration a été un peu rock n'roll suite à un problème sur le serveur d'OVH (ben voyons), ssh ne voulant plus se relancer (il se considérait comme déjà lancé...). Et un reboot m'a évidemment fait partir dans les sempiternels fsck moisis dûs à l'ext3. Décidemment, ce FS ne me convient pas.

Pour finir, je voudrais juste dire que hetzner est un fournisseur que je juge fiable et de qualité. Leur interface web permet de faire le nécessaire pour gérer le serveur sans faire appel à leur support. Pour dire, on peut même avoir un accès VNC (via un applet Java - support java obligatoire dans votre navigateur), chose qui m'a sauvé un peu la mise lors de mes tests d'installation LVM.

Bref. Je suis vraiment satisfait de ce fournisseur. J'attends juste que le RPS chez OVH arrive au bout.

Ah, et c'est pas pour dire, mais il me semble que l'affichage va nettement plus vite. Sans doute dû à la présence d0une RAM généreuse pour postgresql, un processeur pas trop mauvais, et des disques rapides. Pourtant, mon application n'est pas des plus lourdes.... vraiment pas.

Allez, enjoy!

Tengu
 

Nouveau Serveur : OK

ajouté le 21.05.2010 dans News • par SwissTenguCommentaires (1)
Tags: hetzner migration

Bon bin...
Suite à un léger problème du côté du serveur OVH (le ssh qui a mourru), ma migration s'est faite dans la douleur et un léger stress. M'enfin, au final, chii était pour ainsi dire terminée, restaient que les données elles-mêmes à balancer à travers le réseau.

Hm, oui. justement : pas de ssh... J'ai pu constater que le mode rescue, bien que lent à activer et à accéder, est utile :D

Bref. Chii est remplie, le serveur se porte très bien, et les configurations DNS sont en train de se répendre gentiment à travers le monde.

A priori, tout devrait marcher pour le mieux. Le serveur est puissant, y a plein de RAM, et au final, pas trop de charge système. Actuellement, je suis en train de finaliser 2-3 trucs, il manquaient manifestement 2-3 modules python pour mes diverses applications. Il se peut donc que certaines choses pètent joyeusement, mais ça devrait être très limité.

Allez, enjoy !

Tengu.
 

Naissance de Chii

ajouté le 21.05.2010 dans News • par SwissTenguCommentaires (0)
Tags: hetzner server

Chii.internux.ch est né. Ce petit serveur, chez Hetzner vient enfin de booter sous Gentoo. Après moultes essais où je me suis complètement planté pour divers raisons (la dernière était un mauvais format de partition pour du raid soft...), le voilà tou frais et dispo, en train de se recompiler en entier avec le nouveau GCC, et une batterie de uses propres.

Dès que cette compilation mondiale (emerge -ave world ;) ) sera finie, je pourrai commencer à remettre les packages nécessaires pour faire tourner mes applications.

Pour finir, je n'ai pas mis en place le support Xen. Par contre, si j'ai besoin de faire des tests, je pourrai lancer 1-2 KVM pour la cause.

La sécurité sera donc assurée différemment que ce que je pensais à l'origine, mais cela devrait aller tout aussi bien :D.

Bref. Content. Et en plus, il fonce !

++

Tengu